Vie paroissiale

Message pastoral de l’Abbé Pierre
31 mai 2021
« Maître, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure, environ quatre heures de l’après-midi. (Jean 1, 38-39)
 
J’ai toujours trouvé beau ce passage qui raconte l’appel d’André et de Jean. Non pas tant pour la curiosité qu’il évoque « Maître, où demeures-tu? » mais pour le désir de ces deux hommes de devenir disciples « Ils restèrent auprès de lui ».
 
Un moment de rencontre avec Jésus tellement important pour eux qu’ils ont même entré dans leur souvenir l’heure « environ quatre heures de l’après-midi ». C’est ainsi que faire la rencontre du Christ marque à jamais. L’appel à suivre Jésus sera toujours empreint de mystère. Mais cet appel demandera sans cesse une désappropriation de soi pour être disponible à son service et celui de l’Église.
 
Pour François de Laval, premier évêque de Québec, la désappropriation a toujours été un élément important de sa vie et de sa spiritualité. Pour lui, la désappropriation n’est autre chose que l’Évangile vécu dans toute sa radicalité. Toute sa vie, il a conservé à cette valeur son sens moral de renoncement, de mise en commun et de partage fraternel. Saint François de Laval a voulu transmettre à son clergé cette façon de vivre. Cette distinction de renoncement, de mise en commun et de partage fraternel a traversé les siècles qui nous séparent de lui.
 
Nous avons parlé à quelques reprises avant la pandémie et pendant la pandémie de réaménagements pastoraux en vue de la mission. Ces réaménagements pastoraux qui permettront aux ministres ordonnés (prêtres et diacres) de travailler en plus étroite collaboration et de conjuguer leur force pour faire ou refaire de notre Église ici à Québec, une Église missionnaire en collaboration avec tous les baptisés. Nous savons, au plus fond de notre cœur, que cette mission qui consiste à annoncer l’Évangile est l’affaire de toute personne baptisée. Notre témoignage de vie doit encore aujourd’hui donner aux hommes et aux femmes de notre temps l’occasion de rencontrer le Christ et de vivre en disciple. Plusieurs ont soif de cette rencontre : « Maître, où demeures-tu ? » et nous avons à leur indiquer le Christ pour qu’ils le suivent et « demeurent auprès de lui ». Aimer le monde tel qu’il est pour nous en approcher et éveiller ce désir de connaître le Christ au point d’en faire une rencontre marquante, tel est le but poursuivi.
 
Cependant ces réaménagements pastoraux appellent des changements en vue de constituer de nouvelles équipes de travail. C’est ainsi que mon ministère auprès de vous se terminera en juillet prochain ainsi que celui de l’Abbé Victoriano. Monseigneur Lacroix, notre archevêque, me confie à partir du premier août, la paroisse Notre-Dame-de-Foy (Notre-Dame-de-Foy, Saint-Benoît-Abbé, Sainte-Geneviève, Saint-Jean-Baptiste-de-la-Salle, Saint-Louis-de-France, Saint-Matthieu, Sainte-Ursule, Saint-Yves) et la paroisse La-Transfiguration-du-Seigneur (Saint-Félix-de-Cap-Rouge, Saint-Augustin-de-Desmaures, Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier). Pour sa part, l’Abbé Victoriano sera vicaire aux paroisses Bon-Pasteur (Lac Beauport, Notre-Dame-des-Laurentides, St-Edmond, Sainte-Françoise-Cabrini, Saint-Pierre-aux-Liens, Bon-Pasteur) et Saint-Charles-Borromée (Sainte-Cécile, Saint-Charles-Borromée, Saint-Jérôme, Saint-Rodrigue, Sainte-Maria-Goretti).
 
C’est ainsi que nous voulons prendre un tournant missionnaire pour nos communautés chrétiennes afin de devenir une « Église en sortie » comme le demande le Pape François dans La joie de l’Évangile. Il  est bon de se rappeler avec le Pape François que : « Le Christ rend ses fidèles toujours nouveaux, bien qu’ils soient anciens : « Ils renouvellent leur force, ils déploient leurs ailes comme des aigles, ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer » (Is 40,31) Chaque fois que nous cherchons à revenir à la source pour récupérer la fraîcheur originale de l’Évangile, surgissent de nouvelles voies, des méthodes créatives, d’autres formes d’expression, des signes plus éloquents, des paroles chargées de sens renouvelé pour le monde d’aujourd’hui ». (Evangelii Gaudium 11)
 
« Cet amour, sagesse et folie de Dieu, nous surprend et défie nos logiques et nos calculs. Cet amour, à la source de la mission, nous met en mouvement. Il nous envoie là où l’on ne prévoyait pas aller ou même là où l’on ne voulait pas aller. (…) L’Église doit être attentive et disponible à l’initiative de l’Esprit qui la précède et qui l’envoie, l’invitant à sortir et à aller aux périphéries » comme le rappelle Conseil Communautés et Ministères de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec.
 
Pour vivre avec vous cet appel au « tournant missionnaire » Monsieur le Cardinal a nommé pour les paroisses Saint-Jean-Baptiste (Saint-Jean-Baptiste, Saints-Martyrs-Canadiens, Saint-Dominique) et Notre-Dame-de-Québec (Notre-Dame-de-Québec, Notre-Dame-des-Victoires, Notre-Dame-de-la-Garde) monsieur l’Abbé Jimmy Rodrigue, monsieur l’Abbé Pierre Robitaille, monsieur l’Abbé Michel Poitras et monsieur l’Abbé Réjean Lussier. Ils entreront en fonction le premier août.
 
J’ai été heureux avec vous. J’ai été heureux de servir auprès de vous pendant les treize dernières années. Des moments difficiles ont marqué mon ministère comme la fermeture de l’église Saint-Jean-Baptiste. Mais la vitalité de notre communauté a été pour moi une très belle part de mon ministère. Les différents comités comme le comité missionnaire, le comité de la Vie consacrée, le comité de liturgie, les groupes de partage comme L’École d’oraison, À l’écoute de l’Évangile, Méditation Chrétienne, DUEC, les cellules d’évangélisation, le nouveau service SASMAD , les mouvements de formation comme Alpha, M’ssage et combien d’autres… la qualité des célébrations avec la collaboration des animateurs et animatrices et soutenue par nos organistes monsieur Girard à Saint-Dominique et monsieur Paré à Saints-Martyrs-Canadiens… ceux et celles qui ont été en service pour la proclamation  de la Parole, le service de l’autel et la communion… les employés… les administrateurs… et combien d’autres. L’Esprit a rythmé notre fraternité.
 
Je vous assure de mon meilleur souvenir et de ma prière. Il en est de même pour l’Abbé Victoriano actuellement en Espagne dans sa famille. « Je ne cesse de rendre grâce à Dieu à votre sujet, pour la grâce qu’il vous a donnée dans le Christ Jésus; en lui vous avez reçu toutes les richesses, toutes celles de la parole et de la connaissance de Dieu » 1Cor 1, 4-5
 
Fraternellement
Pierre Gingras ch.t.
Curé de Saint-Jean-Baptiste

Ouvrons les portes !

Suite à une journée de formation contre l'homophobie, offerte à plusieurs bénévoles de la paroisse Saint-Jean-Baptiste, M. Pierre Lefebvre, diacre, nous fait le bilan de cette journée et nous invite à une attitude d'ouverture pastorale envers les membres de la communauté homosexuelle.
20 juillet 2011

Télécharger

Aimer le monde tel qu'il est

Compte rendu d'une assemblée des paroissiens de Saint-Jean-Baptiste. Le but de cette rencontre était d’échanger, dans la perspective de l’Église universelle et de l’Église diocésaine, sur les forces actuelles de notre paroisse et sur nos perspectives pastorales pour les années à venir.
2 juin 2011

Télécharger